ASTREINTES: le DGPN nous rejoint !

ASTREINTES: le DGPN nous rejoint !

Face à l'argumentaire développé par le SNOP au sujet des interprètations abusives faites par certains chefs de service au sujet de l'astreinte, le DGPN confirme notre position, à savoir que " le rappel au service doit être inopiné et est incompatible avec des opérations programmées à l'avance".

De même, le DGPN nous rejoint sur le fait qu'on ne peut être placé en astreinte au service.

Il en résulte donc, qu'à partir du moment où un service est programmé (art. 117-31 du RGEPN), les officiers devront récupérer les heures effectuées dans ce cadre.

Fidèle à ses engagements, le SNOP continue de défendre vos intérêts.


 

 

Adobe-Acrobat-Reader-CS2-256x256
Courrier DGPN

Payday Loans In Tennessee.
Cialis Prescription